fbpx

Comment ne plus se comparer aux autres

J’avais tendance à me comparer aux autres femmes, aux autres mères et autres romancières.

Déjà pourquoi se compare t-on ?

Cela commence dans notre éducation, à l’école, au collège et au lycée, j’ai connu le classement des élèves. C’est terrible à vivre, soit vous vous retrouverez dans les premières dans certaine matière et cela est plaisant pour son ego, son estime de soi ou vous vous retrouverez dans les dernières et là c’est le cataclysme : vous vous sentez nulle, vous vous cachez, vous avez honte. La comparaison commence dès la scolarité. Ensuite arrive l’adolescence et encore on se compare aux autres filles : elle a des formes, elle est belle, elle a une belle peau, elle n’a pas d’acné, elle a un petit copain : nous croyons que certaines filles ont tout pour plaire et nous nous n’avons rien.

Après, vient l âge adulte, et le rôle de maman. On a l’impression que l’on fait tout de travers et que les autres mamans sont tops, toujours souriantes, bien habillées, en plus elles élèvent super bien leurs enfants; on continue à se comparer.

Vient notre évolution professionnelles, on pense que les autres travaillent mieux que nous. On se sent démoralisé, épuisé, lasse

Pourquoi se comparer est toxique ?

Il y aura toujours des femmes plus belles, épanouies que nous et inversement vous trouverez des femmes moins belles et épanouis que nous. Il faut arrêter de se comparer aux autres et se comparer à soi : à son évolution. C’est plus significatif, plus cohérent avec votre bien-être.

Se comparer aux autres vous rend :

  • vulnérable,
  • aigrie,
  • abattue.
  • démotivée
Faites les choses pour vous-même.
 
Toutes les femmes dans mes romans ne se comparent pas aux autres et vivent leurs rêves sans se soucier du regard des autres femmes.
 

 

Cliquez sur ce lien pour découvrir mes romans

Le pouvoir de l’intention

Connaissez-vous le pouvoir de l’intention ? Au début je ne le connaissais pas, je n’y prêtais même pas attention, pourtant, il est essentiel à notre

Lire la suite »

Estime de soi : MOVE

Souvent des mes romans, je parle de la confiance en soi, de l’estime de soi. Mes personnages comme Jennyfer et Yasmina ont un rêve :

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *